Sept corps différents de l’être humain

par Devesh Nath,
Auteur collaborateur, Au Coeur de l'éveil

L’âme et le corps sont deux parties différentes de l’être humain. L’âme étant immortelle; énergie infinie tandis que le corps est une substance destructible et finie.

Selon la spiritualité, ce corps n’est que la couche la plus extérieure qui donne un aperçu ferme de l’existence et de l’identité de l’âme. Les autres informations importantes qui nous définissent, notre personnalité, notre nature, nos traits émotionnels et notre âme sont cachées derrière cette couche la plus externe. Toutes ces informations sont cachées dans les sept corps différents qui existent dans chaque être humain. Quand nous voyons un être humain, alors seul son corps physique nous est vu, qui est une substance finie. Ce corps physique ne contient aucune information ou très peu d’informations. Fondamentalement, nos autres corps importants sont cachés derrière ce corps physique. Ces corps sont interdépendants les uns des autres d’une manière similaire dans laquelle différentes couches d’oignon s’entourent. Avant de nous développer et de vivre dans le corps suivant, nous devons d’abord nous développer et vivre dans le corps précédent. Lorsque nous développons les qualités et les caractéristiques d’un corps, alors seulement nous nous dirigeons vers le corps suivant et sommes capables de développer la qualité, les caractéristiques associées à ce corps particulier. Fondamentalement, ces corps signifient les sept différentes étapes de développement de la vie humaine. Il a largement classé l’humain en sept catégories différentes. Chaque type d’être humain peut être placé dans l’un ou l’autre de ces corps et il montre et présente les qualités et les caractéristiques de ce corps particulier. Les corps initiaux sont plus courants et la plupart des gens les développent et les atteignent. Où est la personne vivant dans des corps supérieurs sont rares et seule une personne extra ordinaire les développe. Pour bien comprendre ces corps, comprenons chacun d’eux un par un.

Corps physique:

Au départ, nous sommes tous nés et nous nous comportons comme un animal. Avoir une forme corporelle différente de celle d’un animal n’est pas suffisant pour être classé différent d’eux mais pour atteindre les autres qualités importantes possédées par les humains sont un réel facteur de différenciation. Tout être humain vit dans un corps physique de la naissance à sept ans et ce corps physique doit être complètement formé pendant cette période. Après la formation complète et le développement de

L’évolution du corps physique d’autres corps importants a lieu. Les personnes vivant dans un corps physique ressemblent à un animal. Les autres qualités et caractéristiques importantes comme les sentiments, la pensée et le pouvoir de penser jusqu’à ce moment n’ont pas évolué en eux. Ils ne montrent que la nature ou la tendance à copier les autres, ce qui est très similaire aux animaux. Il y en a, dont le seul corps physique se forme. Leurs autres corps importants ont échoué à se développer. Ces personnes restent et se comportent comme des enfants de sept ans pour le reste de leur vie. Ils vivent la vie comme les animaux et meurent par la suite.

Corps éthérique:

Ce corps se développe de sept ans à quatorze ans. Ce corps est également appelé corps émotionnel. Pendant cette période, les sentiments commencent à évoluer chez les humains. Maintenant, non seulement ils montrent de l’amour et de l’affection pour leurs proches, mais ils font également preuve de miséricorde, de haine ou de sentiments mitigés pour les autres. Ce type de comportement les différencie des autres animaux. Un sentiment de supériorité et d’être humain s’y développe également. Dès qu’ils atteignent l’âge de quatorze ans, le sentiment sexuel monte également en eux. Il y en a dont les seules formes de corps éthériques et leur développement ultérieur les arrête uniquement. Ils restent âgés de quatorze ans pour le reste de leur vie. Ces personnes vivent selon leurs sentiments et leurs besoins émotionnels. Ils leur accordent toujours plus de préférence. Leurs œuvres et leurs actes vont dans le sens de la satisfaction de leur poussée intérieure indépendamment du bien ou du mal. Ces personnes sont contrôlées et dominées par leurs sentiments et leurs émotions et elles peuvent être très facilement utilisées en les liant dans leurs sentiments et leurs émotions. Les autres caractéristiques importantes comme le raisonnement, la pensée et le pouvoir de penser ne sont pas développées en eux, à ce rythme, de sorte qu’ils dépassent leurs sentiments.

Corps astral:

Le corps astral se développe de quatorze ans à vingt et un ans. À cet âge, les hommes atteignent la capacité de penser, son processus de pensée commence à fonctionner et, surtout, il peut contrer les points de vue des autres, penser son pouvoir de raisonnement. Maintenant, il se dirige vers une étape qui s’appelle l’âge adulte. Ces personnes ont leur propre pensée et pensée qui est très influencée par la société, les circonstances, les situations et les gens. Ils ont la capacité de réfléchir profondément. Dans le corps astral, la fondation des pensées a lieu sur laquelle la construction de leur vie restante est construite. Selon leurs pensées, un comportement inhérent est développé. Plus important encore, il n’est pas facile de les influencer, ils calculent très facilement le déplacement des autres. À l’âge de vingt et un ans, ils ont acquis une étape qui s’appelle l’âge adulte et sont devenus matures. Maintenant, il était prêt à acquérir de nombreux droits qui ne leur étaient pas accordés auparavant. Il y en a qui sont les seules formes du corps astral et leur voyage restant de développement et l’acquisition d’autres caractéristiques importantes s’arrêtent à eux seuls. Ils ont vécu le reste de leur vie dans le corps astral.

Corps mental:

Seuls ceux qui peuvent entrer dans le corps mental dont le corps astral a été développé. Ce corps se forme de vingt et un ans à vingt-huit ans. Dans le corps astral, on est toujours dominé et influencé par ses pensées tandis que dans le corps mental, l’esprit devient le pouvoir dominant. L’esprit calcule le pour et le contre de chaque action et exécute l’action en conséquence. Dans ce corps, notre capacité analytique augmente énormément.

Nous analysons tout non seulement en fonction de notre pensée et de notre pensée, mais aussi en fonction des situations, des circonstances, des personnes et de l’atmosphère. Maintenant, nous ne sommes pas seulement la personne émotionnelle ou le penseur, mais plus que celui qui est appelé comme en équilibre. Généralement, les personnes vivant dans le corps mental sont des amateurs d’art ou ont des qualités artistiques. Ils comprennent la vie. Les adeptes de la spiritualité et les disciples de la science occulte acquièrent tous un pouvoir super naturel, y compris la kundalini, la clairvoyance, la télépathie et l’hypnose dans le corps mental. Ce corps est très dangereux car après avoir acquis les pouvoirs certains ont perdu leur chemin et considèrent cette étape comme la fin du développement humain. Ils arrêtent leur voyage ici seulement. Mais il y a quelques rares personnes qui continuent leur voyage et entrent dans le corps suivant. Il y en a très peu qui ont développé leur corps mental.

Corps spirituel:

Seuls ceux qui peuvent entrer dans le corps spirituel ont éveillé leur kundalini dans le corps mental. Rares sont ceux qui ont atteint ce stade. La personne ayant un corps spirituel possède de nombreux pouvoirs super naturels. Ils ont un pouvoir extra ordinaire pour influencer les autres. Leur compagnie vous rend calme et serein. L’autre chose la plus importante qui les différencie des autres est qu’ils ne sont pas influencés par les pouvoirs dont ils disposent. Ils ne sont pas affectés par le fait qu’ils possèdent de nombreux pouvoirs surnaturels. Ils ne courent pas vers eux et ne les montrent pas aux autres. Ils les gagnent naturellement et les utilisent tranquillement pour servir les autres. Si tout va dans la bonne direction, ils commencent très vite à percevoir l’esprit. Vivre ou percevoir l’esprit est le point ultime qui peut être considéré comme la fin du voyage spirituel par la plupart d’entre eux. Ils arrêtent leur seul mais il y en a qui ne peuvent pas s’arrêter là, ils continuent leur voyage.

Corps cosmique:

L’expérience de l’esprit qui a été réalisée dans le corps spirituel est la chose la plus agréable. Seuls ces Sadhus ou saints peuvent atteindre le corps cosmique qui sont prêts à perdre leur expérience de l’esprit réalisée dans le corps spirituel. Après avoir perdu leur corps spirituel, ils sont appelés deux fois nés. Rares sont ceux qui ont atteint cet état. Ces sadhus ou saints sont très rares.

Corps sans corps:

Le septième corps est appelé le corps sans corps. C’est l’étape suprême où rien ne reste et tout est perdu. Dans ce corps, seule la conscience demeure et le corps est devenu le secondaire. A ce stade, l’existence du corps est perdue. Le corps a péri mais la conscience demeure dans le reste du corps. Les grands yogis atteignent ce stade et perdent leur âme dans un corps sans corps. Bouddha a appelé cette étape comme le nirvana. C’est la fin du voyage spirituel. Ces personnalités sont rares au plus rares.

A propos de l’auteur: Devesh Nath est un écrivain spirituel et appartient à l’Inde dans l’Uttarakhand près de l’Himalaya. Il est diplômé en ingénierie mais plus orienté vers la spiritualité. La plupart de ses articles concernent la spiritualité dans laquelle les points scientifiques sont clairement indiqués. Les connaissances partagées par lui sont basées sur les faits donnés par les maîtres de la science occulte. Depuis quinze ans, il est un disciple de la science occulte. Il observe et expérimente pratiquement les miracles de la spiritualité qui peuvent être vus dans la plupart de ses articles. Il croit que les humains sont une source de grande énergie que nous devrions développer afin qu’elle puisse être utilisée pour améliorer notre propre moi et les autres aussi.

Maintenant, vous pouvez suivre Au Coeur de l’éveil sur Facebook et Instagram!


, donnez un coup de pouce à Au Coeur de l’éveil et aidez-nous à répandre L’amour! ∼